Spiruline, vitamine B12 et végétariens

Classé dans : Non classé | 0

Un aspect encore peu évoqué sur ce blog est l’intérêt de la spiruline pour les végétariens. Je vous propose d’aborder cette question sous un angle très précis : la vitamine B12. En effet, vous l’aurez certainement vu en consultant notre page « qu’est-ce que la spiruline » et notamment la partie dédiée à sa composition : la spiruline est extrêmement riche en vitamine, y compris en vitamine B12. En revanche, la vitamine B12 contenue dans la spiruline B12 fait débat, nous allons voir pourquoi.

A quoi sert la vitamine B12 ?

De manière générale, les vitamines, à l’instar des protéines, des lipides, minéraux… sont essentiels pour assurer le bon fonctionnement de notre organisme. Cela inclut évidemment la vitamine B12.

La vitamine B12 est l’un des carburants indispensables à la multiplication des cellules, à la protection de nos cellules nerveuses, à la synthèse de globules rouges, à la réparation et à la synthèse de l’ADN et de l’ARN. Autant dire que la vitamine nous est réellement indispensable.

Où trouve-t-on la vitamine B12 ?

Vitamine B12 et spiruline

Principalement contenue dans les aliments d’origine animale, et ce en plus forte quantité dans les abats, notamment le foie et les rognons. On en trouve donc, plus faiblement, dans le poisson, la viande de bœuf ou d’agneau, dans les œufs et les produits laitiers.

En revanche, toutes les sources de vitamine B12 ne se valent pas. Ainsi, la vitamine B12 que l’on retrouve dans les produits laitiers est mieux assimilées que celle provenant des œufs et de la viande.

Egalement présente dans les végétaux, elle y serait en revanche sous une forme non absorbée par l’organisme. De fait, la problématique pour les végétariens est de retrouver cette vitamine B12 dans des aliments autres que ceux d’origine animale.

La spiruline, source de vitamine B12 pour les végétariens ?

Vous m’aviez vu arriver avec mes gros sabots : la spiruline ne serait-elle pas une source idéale de vitamine B12 pour les végétariens ? Si on regarde rapidement la composition de la spiruline, cela ne fait aucun doute puisqu’elle possède une forte teneur en vitamine B12.

Y aurait-il un mais ? Certaines études ont, jusqu’à il y a peu encore, mis en avant le fait que la vitamine B12 de la spiruline serait majoritairement inactive et que leur bio-disponibilité serait extrêmement faible, donc inutile pour l’organisme.

D’autres les études plus récentes confirmeraient finalement le caractère actif de la vitamine B12 contenue dans la spiruline, attestant donc l’algue bleu vert comme une réelle source en vitamine B12.

Dans l’état actuel des choses, il est donc difficile de s’appuyer sur la spiruline comme un apport ou un complément suffisant et efficace en vitamine B12 pour les végétariens et végétaliens. Ainsi, en Allemagne, il est interdit de faire de la « richesse en vitamine B12 » un argument commercial pour vendre de la spiruline.

Si de forts doutes persistent sur la vitamine B12, il n’en demeure pas moins que la spiruline constitue une source ou un complément incomparable en fer, en protéine, en minéraux, en acides gras essentiels…

Laissez un commentaire