Spiruline : et si on parlait effets secondaires ?

Classé dans : Non classé | 0

Vous l’aurez compris à travers ce blog, je fais partie des nombreux et nombreuses convaincus par les bienfaits de la spiruline, notamment depuis ma première cure anti-fatigue. Toutefois, je ne me voile pas la face car au cours de mes rencontres et de mes échanges, j’ai pu croiser certaines personnes qui avaient pu faire face à des désagréments qu’ils attribuaient, à tort ou à raison, à la spiruline. Dans cet article, je vous propose donc de faire le tour des effets secondaires rencontrés par certains.

Des effets secondaires souvent dus au début de cure ou à une prise anormale de spiruline

En premier lieu, il est important de rappeler la richesse nutritionnelle de la spiruline. On comprendra donc que commencer une cure de spiruline n’est pas tout à fait anodin pour l’organisme qui absorbe une dose nouvelle, en complément ou en supplément, de protéines, de vitamines, d’acides gras, d’acides aminés… La concentration plus forte pour chacun de ces nutriments peut ainsi être la cause d’effets indésirables.

De même, il est important de se rappeler la posologie conseillée. On recommande en générale une prise de spiruline quotidienne comprise entre 3 et 5 grammes. On ira même jusqu’à 10 grammes pour des profils spécifiques tels que les sportifs qui, par leur activité, ont une consommation en énergie et en nutriments plus élevée. Au-delà de cette posologie et en dehors des cas particuliers, on peut sans surprise connaître des effets secondaires dérangeant, qui dépendent non pas de la spiruline elle-même, mais d’une mauvaise utilisation.

Tout cela pour vous dire que les effets secondaires que je relève ici ont été observé dans une cadre de consommation normal.



Fièvre et maux de tête

En début de cure, des personnes ont pu être sujette à de légères fièvres et des maux de têtes. Comme évoqué ci-dessus, ces « symptômes » seraient dus à une réaction de l’organisme face à une dose jugé anormale en protéines et en nutriments.

Fatigue

Toujours en début de cure, d’autres personnes ont également relevé une sensation de fatigue et de fatigue hépatique. Une fois encore, c’est l’apport important en vitamines et de minéraux en quantité perçue comme élevée qui serait à l’origine de cela.

Symptômes intestinaux

Effet déroutant pour certains, il arrive que la spiruline colore les selles du fait des pigments verts qu’elle contient et qui la caractérise. La spiruline a également un effet purifiant au niveau du côlon ce qui peut induire des irritations, une peau un peu plus grasse, une transpiration un peu plus

Spiruline, des désagréments principalement sans gravité

Vous l’aurez noté, ces effets secondaires ne sont graves en rien et surtout ressentis en début de cure. Lorsqu’ils se présentent, il est recommandé de réduire la dose quotidienne de spiruline pour permettre à l’organisme de s’y habituer progressivement. Si ces symptômes ne sont pas allégés pas la diminution des prises de spiruline, il est recommandé de stopper la cure pendant une semaine pour reprendre progressivement ensuite.

A mon sens ces rares désagréments n’entachent en rien les vertus et les bienfaits de la spiruline. Pour la majorité, ils témoignent de la réelle richesse en protéines et en nutriments de la spiruline. Néanmoins loin de moi l’idée de minimiser ces effets ressentis par certains.

Enfin, il est également important de choisir des produits de qualité qui limiteront certains risques. Pour faire le lien avec l’un de mes précédents articles, je vous recommande certains produits français car les conditions de culture et de séchage garantissent la qualité de la spiruline ou des produits vous présentent clairement les méthodes de production et leur respect des qualités nutritionnelles de la spiruline .Voici par exemple deux produits que vous pourrez trouver facilement sur Amazon.

Et vous ? Avez-vous déjà fait face à l’un ou l’autre de ces effets secondaires ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *