La phytothérapie pour mieux vivre la ménopause ?

Classé dans : Non classé | 0

Cet article sera peut-être une surprise car il ne traitera pas de spiruline. Pourtant j’ai à cœur sur Spiruline Santé de présenter d’autres options naturelles pour les problèmes du quotidien.

Car malheureusement, la ménopause est un passage obligé pour toutes les femmes. Et toutes ne sont pas égales face à cela car, en fonction de l’organisme de chacune, elle peut arriver à l’âge de 40 ans ou de 50 ans, voire plus. La ménopause s’accompagne de certains symptômes qui sont difficiles à vivre, aussi bien pour les femmes elles-mêmes… que pour leur entourage. Bouffées de chaleur soudaines, irritabilité, fatigue… Et si la phytothérapie pouvait vous aider pour mieux vivre la ménopause ? Parlons des plantes médicinales.

Exit les traitements classiques, bonjour la phytothérapie !

Les grandes marques pharmaceutiques ne manquent pas d’ingéniosité afin de proposer des traitements qui sont, paraît-il, très efficaces. Mais l’inconvénient est que non seulement ces derniers coûtent cher, mais ils présentent également quelques effets secondaires. La phytothérapie pour mieux vivre sa ménopause pourrait donc être une solution plus douce. Plusieurs plantes sont présentées par les herboristeries en ligne. Les soins ne coûtent assez peu coûteux et peuvent s’adapter à n’importe quelle situation. Sans compter que la durée des traitements peut être raccourcie. Et si l’efficacité du traitement par les plantes est contestée par certaines personnes, la phytothérapie semble en avoir convaincu plus d’une.

À chaque symptôme de la ménopause son traitement par les plantes

Les signes de la ménopause sont nombreux et ne trompent pas. Mais l’inconfort qu’ils apportent trouve leur solution dans les plantes médicinales. Par exemple, le manque de sommeil ou la baisse de la qualité de votre sommeil peut être soigné grâce au maté. Aussi connu sous le nom de « herbe à maté », c’est une sorte de feuille séchée à prendre en infusion avant le coucher. Il est connu pour ses vertus apaisantes. En outre, le maté est une solution à plusieurs tranchantes. Il participe à la réduction de la fatigue et de l’irritabilité.

Pour les bouffées de chaleur, vous avez le soja. Ce n’est pas nouveau d’utiliser les aliments à base de soja dans le traitement des symptômes de la ménopause. Néanmoins, afin d’éviter les problèmes, vous ne devez en consommer que 1 mg pour chaque kilo de votre poids uniquement. Et pour un maximum d’efficacité, pourquoi ne pas les prendre en infusion ? Les poudres de thé au soja ne manquent pas sur le marché

Pour les chutes de morale, un détail qui impacte grandement sur le quotidien des femmes en ménopause, il y a entre autres la lavande. Elle a la possibilité de stabiliser votre humeur. En matière de dosage, utilisez une cuillère à soupe de poudre de lavande dans une tasse d’eau tiède, le tout deux fois par jour, pendant un mois.

Vous pouvez également demander un traitement hormonal au début de votre ménopause. Cela vous permettra de vivre sereinement le passage à la ménopause et de limiter les risques d’attaques cardiaques. Cependant, sur ce point, la phytothérapie ne peut vous être qu’une grande aide.

Laissez un commentaire