Le Moringa, une alternative à la spiruline

Classé dans : Non classé | 0

Vous ses vertus, ses bienfaits et son caractère naturel, vous avez opté pour la spiruline. Sur Spiruline-Sante.fr, nous ne saurions que vous dire tout le bien que nous pensons de notre algue préférée. Et si dans les familles complémentaires et superaliments naturels nous vous disions qu’il existe une alternative à la spiruline. Connaissez-vous le Moringa ? Non ? Suivez le guide, on vous en dit plus sur celui que l’on appelle aussi l’ « arbre de vie » et sur ses atouts santé et beauté.

moringa

Qu’est le moringa ?

Contrairement à la spiruline qui est une algue, le moringa, ou plus scientifiquement moringa oleifera, est un arbre qui a élu domicile sous les latitudes subtropicales, et plus particulièrement en Inde. Cet arbre offre d’ailleurs des ressources exceptionnelles puisque tant ses feuilles que ses racines, ses fleurs et ses fruits sont utilisés à la fois dans le cadre médicinal que dans le cadre alimentaire. Ainsi, en Inde, se sont surtout les fruits qui sont consommés alors qu’à Madagascar ou à La Réunion, on raffole de ses feuilles cuites.

La feuille de Moringa, un superaliment complet

Côté santé, c’est surtout la feuille de Moringa qui nous intéresse. A l’instar de la spiruline, celle-ci possède une composition assez exceptionnellement riche en nutriments, ce qui est ferait l’une des plantes les plus nutritives de la planète. Ainsi, la feuille de Moringa renferme de nombreuses vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, C, D…), des minéraux variés (calcium, fer, zinc, potassium, magnésium…), l’ensemble des acides aminés essentiels, des omégas 3, 6 et 9, mais également des protéines. Une composition qui, dans les grandes lignes, n’est pas sans rappeler celle de la spiruline, ne trouvez-vous pas ? Du fait de cette incroyable richesse nutritionnelle, le Moringa est utilisé par des ONG pour lutter contre la malnutrition dans le monde. Il est également apprécié des végétariens et des sportifs qui trouvent en lui un complément nécessaire à une alimentation équilibrée ou les apports nutritionnels nécessaires à leur activité.

Les bienfaits du Moringa pour la santé

En raison de l’utilisation traditionnelle du Moringa dans les régions du monde dont l’arbre est issu, des travaux scientifiques ont été menés pour en comprendre l’action et les vertus médicinales. Ainsi, une récente étude a mis en avant les effets positifs de la consommation de feuille de moringa pour traiter le rhume, la fièvre, la diarrhée ou encore certaines maladies de peau. D’autres travaux annoncent un effet bénéfique sur le diabète, le cholestérol et même la limitation des cellules cancéreuses.

Au-delà de tous ces maux, le moringa est également utilisé comme énergisant et vitalisant, comme anti-âge du fait de ses antioxydants ou encore comme anti-infectieux et antibactérien.

Ainsi, et comme pour la spiruline, de la santé à la beauté il n’y a qu’un pas puisque le moringa est également bénéfique pour la beauté et la vitalité de la peau, des ongles et des cheveux.

Comment consommer le Moringa ?

Vous l’avez compris, ce sont notamment les feuilles du Moringa Oleifera qui sont consommées pour leurs bienfaits sur la santé et le bien-être. On les retrouve ainsi généralement séchées, en poudre et sous forme de gélule à l’instar du Morgina Bio distribué par https://www.nutrimea.com/. La consommation est ainsi facilitée avec une posologie recommandée d’une gélule de 400mg par jour. Il est évidemment possible d’extraire la poudre de moringa pour l’ajouter à ses jus de fruits, smoothies, yaourts…

https://www.nutrimea.com/

Quelques différences avec la spiruline

Vous l’avez compris, le Moringa constitue une excellente alternative à la spiruline. Il est toutefois important de noter quelques différents de compositions importantes. La spiruline est en effet bien plus riche en protéines, en fer et en vitamines A que le Moringa, et elle renferme de la vitamine B12 que ce dernier ne compte pas dans sa composition. Mais à l’inverse, le Morgina est plus riche E, B2, B9, en potassium, en calcium et en magnésium. Enfin, il contient de la vitamine C, ce qui n’est pas le cas de la spiruline. Cela explique notamment pourquoi certaines personnes décident d’associer spiruline et Moringa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *